Dans ma bibliothèque, il y a...

Chronique littéraire #40

« Guérilla Social Club » de Marc Fernadez

cover105286-medium

Titre : Guérilla Sacial Club
Auteur : Marc Fernandez
Édition : Préludes
Parution : 2017
Genre : Policier

Logo Livraddict

Synopsis :

Deux hommes disparaissent à Madrid. Un autre à Paris et une femme à Buenos Aires. Chaque fois, le même scénario : les victimes sont enlevées et leur cadavre retrouvé mutilé. Toutes ont aussi un passé commun : leur combat contre les dictatures d’Amérique latine dans les années 1970 et 1980.
Parmi ces disparus figure l’un des amis du journaliste madrilène Diego Martín. Il décide de se pencher sur cette affaire pour son émission de radio, aidé par la détective Ana Durán, sa complice de toujours, et par l’avocate Isabel Ferrer.
Une enquête de tous les dangers qui va les mener de l’Espagne à l’Argentine en passant par le Chili, et les obliger à se confronter aux fantômes de l’Histoire. Ce qu’ils découvriront fait froid dans le dos, car, quarante ans après l’opération Condor, le rapace continue de voler.
L’auteur de l’acclamé Mala Vida, finaliste du Grand Prix des lectrices de Elle, revient avec un nouvel opus, plus haletant que jamais, à cheval entre l’Europe et l’Amérique latine, où le passé vient frapper à la porte d’anciens guérilleros… Ennemis un jour, ennemis toujours.

Mon avis :

Tout d’abord, je tenais à remercier les éditions Préludes et NetGalley de m’avoir permis de lire ce livre.

J’ai apprécié lire ce roman de Marc Fernandez dont l’intrigue se déroule 40 ans après le coup d’état ayant propulsé Pinochet au pouvoir au Chili. Le fond de cette histoire est donc teinté de résistance, de violence et d’horreur, très documenté et fidèle aux événements de cette période de l’histoire (certainement grâce au passé de journaliste de l’auteur).

J’ai apprécié les personnages principaux que j’ai trouvé complets et profonds. Le style de l’auteur est également très agréable à lire et j’ai trouvé l’histoire plutôt sympathique à lire. Je n’ai pas fait là une découverte époustouflante, mais j’ai néanmoins passé un bon moment.

Ma note : 14/20

[…] La berline se perd dans la nuit madrilène. Un véhicule parmi tant d’autres, anonyme au milieu de la circulation. Avec à son bord un homme qui commence à reprendre connaissance et qui ne comprend pas ce qui lui arrive. Ou peut-être que si. Peut-être attendait-il ce moment depuis longtemps. Ce qu’il sait en tout cas, c’est qu’il est prêt et qu’il n’a pas peur. […]

Publicités