Dans ma bibliothèque, il y a...

Chronique littéraire #30

« Impyrium – Tome 1 » de Henry H. Neff

cover106067-medium.png

Titre : Impyrium – Tome 1
Auteur : Henry H. Neff
Édition : Hachette Romans
Parution : 2017
Genre : Adolescent & YA

Logo Livraddict

Synopsis :

L’une veut sauver l’empire, l’autre veut le détruire.
Un Cataclysme a ravagé la Terre. Le passé est tombé dans l’oubli. Les Faeregine, une famille de magiciens, ont sauvé le monde dévasté par les monstres et les démons. Pendant 3000 ans, les Faeregine ont régné sur Impyrium tels des dieux, oppressant les humains dépourvus de pouvoirs. Aujourd’hui, leur magie s’épuise, et leurs ennemis se multiplient.
Hazel est une princesse impériale qui rêve d’une vie tranquille au milieu des livres et des grimoires. Mais dans ses veines coule une magie ancienne. Une magie que l’impératrice souhaiterait utiliser pour restaurer le pouvoir de la famille. Une magie noire qui essaie de la dévorer…
Hob Smythe est un jeune mineur du Nord. Quand un étranger qui aurait connu son père décédé lui propose de poursuivre son rêve de renverser les Faeregine, Hob abandonne tout pour le suivre à la capitale. Là-bas, il devient un espion dont la mission est de se rapprocher de Hazel.
Hob et Hazel se retrouvent alors au cœur de luttes de pouvoir qui les dépassent. Ils ne le savent pas encore : la survie d’Impyrium pourrait bien dépendre d’eux.

Mon avis :

Je remercie les éditions Hachette Romans et NetGalley de m’avoir permis de livre ce roman. Cette lecture a été pour moi une vraie surprise. Je ne pensais pas apprécier autant ma lecture (oui, oui, j’avoue, j’ai parfois quelques préjugés concernant les lectures « jeunesse »).

Le style de l’auteur est très agréable et on se laisse facilement emporter dans l’univers magique d’Impyrium. Le monde décrit ici est fascinant et j’y ai plongé avec plaisir (pour les gamers qui passeraient par là, j’ai eu l’impression d’être quelques par dans le monde d’Elder Scrolls ^^ : la cité impériale, les maisons nobles, la magie…). Les personnages principaux m’ont fait penser à certains héros de série TV ou d’autres romans :

  • Hazel a des caractéristiques qui m’ont fait penser directement à Daenerys Targaryen (Game of thrones) tant sur le plan physique que par sa personnalité.
  • Hob quant à lui m’a beaucoup fait penser à Fitz, le héros de la saga de Robin Hobbs, l’Assassin Royal

Bref, vous l’aurez compris, j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir ce premier tome de la saga Impyrium, et je ne manquerais pas de lire les suivants, car j’ai hâte de connaître la suite des aventures d’Hazel et Hob.

Ma note : 15/20

 

(La rencontre de Hob et Hazel) Une fois dans les combles, ce ne fut pas un professeur qu’elle découvrit, mais le valet que Rascha avait extorqué à Lady Sylva. Raide comme un piquet, revêtu d’un uniforme de page, il se tenait près d’un chevaler sur lequel avait été posée une carte d’Impyrium. Perplexe, Hazel inspecta les tables et les étagères…

Publicités

Une réflexion au sujet de « Chronique littéraire #30 »

Les commentaires sont fermés.