Dans ma bibliothèque, il y a...

Chronique littéraire #27

« Gun baby gun » de Iain Overton

09

Titre : Gun Baby Gun
Auteur : Iain Overton
Édition : Belfond
Parution : 2017
Genre : Essai

Logo Livraddict

Synopsis :

Tout autour du globe, de nos jours. Il est des endroits en ce monde où il est plus facile de se procurer une arme qu’un verre d’eau ; où les écoliers emportent une arme dans leur cartable ; où il y a parfois plus d’armes que d’habitants.
On estime à un milliard le nombre d’armes en circulation, soit une pour huit terriens. La police rassemble 26 millions d’armes à feu, l’armée 200 millions et les civils 650 millions.
Plus de cent pays possèdent leur propre industrie d’armement. Le modèle de kalachnikov le plus répandu, l’AK47, ne coûte que 50 dollars en moyenne. 80% des six cent mille homicides répertoriés annuellement dans le monde le sont par armes à feu. 42% des homicides mondiaux ont lieu en Amérique latine. Aux États-Unis, on estime que 80 personnes par jour sont touchées par balles.
Choqué par un fait divers atroce au Brésil, où une mère de famille victime d’une balle perdue a agonisé pendant des heures avec à ses côtés son fils de cinq ans, Iain Overton embarque pour un voyage de tous les dangers à travers le monde, pour mieux comprendre tous les enjeux et les dangers de cette incroyable circulation des armes à feu.

Mon avis :

Iain Overton est un journaliste d’investigation dont la réputation n’est plus à faire. Il est actuellement à la tête d’une fondation qui lutte contre la violence armée.

Journaliste engagé, il signe ici une très grande enquête sur la vie d’une arme, depuis sa fabrication  jusqu’à son utilisation, souvent tragique. Cette enquête l’a conduit dans de très nombreux pays tel le Brésil, l’Ukraine, le Liberia, etc. et a mis sur sa route beaucoup de personne ayant souffert de cette violence (tireur d’élite, enfant-soldat, policier, soldat, etc.). Son témoignage est effrayant car il nous me en face de la dangerosité que provoque la production toujours plus grande d’armes à feu.

Très documenté et s’appuyant sur de nombreuses données officielles, cette enquête et aussi captivante que bouleversante. Si ce sujet vous intéresse, je vous conseille grandement de lire cet essai de très grande qualité et qui nous permet de poser un regard neuf sur un sujet d’actualité brulant.

Ma note : 14/20

Publicités

Une réflexion au sujet de « Chronique littéraire #27 »

Les commentaires sont fermés.