Dans ma bibliothèque, il y a...

Chronique littéraire #23

« Je vais bien ne t’en fais pas » d’Olivier Adam

05

Titre : Je vais bien, ne t’en fais pas
Auteur : Olivier Adam
Édition : Le Dilettante
Parution : 2000
Genre : Drame

Logo Livraddict

Synopsis :

Une autre lettre de Loïc. Elles sont rares. Quelques phrases griffonnées sur un papier. Il va bien. Il n’a pas pardonné. Il ne rentrera pas. Il l’aime. Rien d’autre. Rien sur son départ précipité. Deux ans déjà qu’il est parti. Peu après que Claire a obtenu son bac. A son retour de vacances, il n’était plus là. Son frère avait disparu, sans raison. Sans un mot d’explication. Claire croit du bout des lèvres à une dispute entre Loïc et son père. Demain, elle quittera son poste de caissière au supermarché et se rendra à Portbail. C’est de là-bas que la lettre a été postée. Claire dispose d’une semaine de congé pour retrouver Loïc. Lui parler. Comprendre.

Mon avis :

Je vais être franche avec vous, je suis déçue… J’ai tellement aimé le film que j’espérais apprécier autant le livre, mais non, loin de là…

J’ai trouvé l’écriture plate, monotone, bref ennuyeuse. Je n’ai pas reconnue l’héroïne non plus… Elle m’a semblé bien fade dans ce livre.

Bref, je ne vais pas m’éterniser sur ce roman qui m’a vraiment laissé sur ma faim.

Ma note : 11/20

Dans la cuisine, Irène tend une enveloppe à Claire. C’est Loïc, elle le sait. Elle reconnaît son écriture, et puis aussi le visage d’Irène à chaque fois qu’elle lui donne une de ses lettres. Loïc n’écrit qu’à Claire. C’est comme une provocation. Depuis son départ, pas une lettre à ses parents. Juste, deux, trois fois par mois, des cartes adressées à Claire. Quelques mots rapides : je pense à toi, je t’embrasse, je vais bien, ne t’en fais pas.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Chronique littéraire #23 »

    1. Oui je suis tout à fait d’accord. Je crois même que c’est la première fois pour moi !! Mais pour ce titre, je n’ai pas d’hésitation : le film est mieux, plus touchant, plus abouti…

      Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.