Dans ma bibliothèque, il y a...

Chronique littéraire #22

« Quand je serai partie » d’Emily Bleeker

04

Titre : Quand je serai partie
Auteur : Emily Bleeker
Édition : Amazon Crossing
Parution : 2017
Genre : Contemporaine

 Logo Livraddict

Synopsis :

Alors qu’il rentre chez lui après avoir enterré Natalie, la femme de sa vie et la mère de ses trois enfants, Luke Richardson trouve sur le sol de l’entrée une enveloppe bleue sur laquelle son nom est inscrit, d’une écriture qu’il connaît bien : celle de son épouse disparue. Bouleversé, il découvre une lettre de Natalie, rédigée le jour de sa première séance de chimiothérapie près d’un an auparavant. C’est le début d’une longue correspondance unilatérale, qui conduit progressivement Luke à découvrir des secrets trop longtemps enfouis. Tourmenté par les lettres de son épouse, obsédé par le besoin de découvrir qui les envoie, Luke en vient progressivement à remettre en question son mariage et sa famille.Parviendra-t-il, au-delà de la peine et de la souffrance, à envisager un avenir où l’amour subsiste envers et contre tout ? Est-il trop tard pour tenir ses promesses quand la personne qu’on aime a disparu ?

Mon avis :

Je tiens tout d’abord à remercie NetGalley et les Editions AmazonCrossing de m’avoir permis de lire ce roman avant même sa sortie en France.

Que d’émotions !! Ce livre m’a vraiment chambouler. Emily Bleeker a vraiment su créer une atmosphère particulière et une histoire touchante. Imaginez recevoir chaque jour une lettre écrite par une personne chère à votre cœur qui vous aurait quitté… C’est ce qui arrive au héros de ce roman, Luke Richardson, qui apprend à redécouvrir sa défunte femme à travers les lettres qui lui parviennent après la mort de celle-ci.

J’ai vraiment adoré ce roman que j’ai l u en quelques heures. On passe par plusieurs sentiments : la peine, la joie et on rigole aussi parfois de certaines situations… Bref, un vrai coup de cœur pour ce roman que je vous conseille de vous procurer dès sa sortie le 21 février prochain.

Ma note :

18/20

La bande de Velcro se décolla bruyamment quand Luke ouvrit la poche avant de son cartable pour y ranger soigneusement la liasse de courrier contenant la dernière lettre de Natalie. Il en recevait moins régulièrement mais il les étudiait toujours attentivement, à la recherche d’éléments susceptibles de faire avancer son enquête sur la Maison Maranatha, Andy Garner ou le mystérieux Dr Neal.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Chronique littéraire #22 »

Les commentaires sont fermés.