Dans ma bibliothèque, il y a...

Chronique littéraire #11

« L’opossum rose » de Federico Axat

11

Titre : L’opossum rose
Auteur : Federico Axat
Édition : Éditions Calmann-Lévy
Parution : 2016
Genre : Policier / thriller psychologique

Logo Livraddict

Synopsis :

Désespéré, Ted McKay est sur le point de se tirer une balle dans le crâne lorsque, le destin s’en mêlant, un inconnu sonne à sa porte. Et insiste. Ted s’apprête à aller ouvrir quand il aperçoit sur son bureau, et écrit de sa propre main, un mot on ne peut plus explicite : Ouvre. C’est ta dernière chance. Sauf qu’il ne se rappelle absolument pas avoir écrit ce mot. Intrigué, il ouvre à l’inconnu, un certain Justin Lynch. Et se voit proposer un marché séduisant qui permettrait d’épargner un
peu sa femme et ses filles : on lui offre de maquiller son suicide en meurtre. Mais qui est vraiment ce Lynch ? Et quelles sont ses conditions ?

Mon avis :

Tout d’abord, je souhaiterais remercier NetGalley et les Éditions Calmann-Lévy de m’avoir permis de lire ce super roman.

« L’opossum rose » est le 4ème roman de Federico Axat et pour moi, une très grande réussite. J’ai trouvé ce livre absolument FABULEUX !!! Il y a bien longtemps que je n’avais pas lu pareil roman policier. J’en reste scotchée !! Jusqu’à la dernière seconde, je n’ai pas vu venir le dénouement de l’intrigue.

Le style de l’auteur est génial et m’a beaucoup plus. La juste dose de description, de l’action, des personnages accrocheurs, bref, un ensemble de grande qualité qui m’a vraiment fait rentrer dans l’histoire.

Et que dire de l’intrigue de ce roman ? Si vous aimez les revirements, les rebondissements en tous genre et les surprises, vous trouverez ici de quoi vous faire plaisir. En effet, à chaque fois que vous penserez comprendre les ficelles de l’intrigue, un événement ou une révélation viendra tout chambouler et vous vous retrouverez à la case départ !!

Je me suis vraiment régalée en lisant ce livre et je vous le recommande les yeux fermés ! Allez-y, vous ne serez pas déçu du voyage.

 

Ma note : 18/20

Laura l’attendait dans la salle d’évaluation. Elle avait apporté un carnet et un ordinateur portable. Ted venait d’entrer.

— C’est vraiment nécessaire ? lui demanda-t-il en exhibant ses menottes.

— J’ai bien peur que oui.

Il se laissa choir lourdement sur sa chaise. McManus, qui l’avait escorté jusque-là, quitta les lieux en silence.

— Vous avez réfléchi à ce que nous nous sommes dit l’autre jour, Ted ? Avez-vous pris conscience que cette tumeur n’existe pas ? Répondez-moi en toute franchise.

Publicités